Clic pour agrandir les photos.

Puy-l'Évêque. Trois jours de randonnée vers l’Oncopôle de Toulouse

Publié le 03/05/2022 à 05:11

Et un départ en fanfare place de la truffière… c’est le cas de le dire dans la mesure où la banda puy-l’évêquoise Los tri’olé a accompagné musicalement l’évènement. Vendredi, 63 courageux ont pris le départ de la randonnée cyclotouriste aller et retour qui devait les mener des bords du Lot à l’institut universitaire de cancérologie toulousain. Un circuit de deux fois 140 km parcourus au cours de trois journées : les 29 (date anniversaire de la greffe de Jean-Claude Vignals initiateur du projet), 30 avril et 1er mai avec une réception à l’amphithéâtre de l’Oncopôle.

10000€ pour Greffes moëlle osseuse Midi-Pyrénées

Le porteur du projet, Jean-Claude Vignals, bénéficiaire d’une greffe osseuse dans cet IUCT, a expliqué les raisons qui l’ont motivé à monter cette manifestation (lire notre édition de jeudi) ; une manière de remercier l’association Greffes moëlle osseuse Midi-Pyrénées. Ainsi grâce à de nombreux donateurs, il a pu lui offrir un chèque de 10 000 €.

Les cyclotouristes, hommes, femmes et même enfants, revêtus du maillot dédié à la greffe ont posé sur le parvis de la mairie pour immortaliser ce moment généreux à l’aide d’une photo souvenir. Au milieu d’eux, les principaux partenaires financiers, la conseillère régionale Geneviève Lafargue, les conseillers départementaux Véronique Chassain et Rémi Branco, le maire Serge Guérin, le président de la communauté de communes Serge Bladinières, ont tenu à apporter leur soutien également par leur présence.

L’instigateur de la manifestation, au cours d’une intervention très touchante a présenté ses remerciements à tous ceux qui l’ont aidé à bâtir son projet ; malgré son désir de participer à la randonnée, il a dû renoncer car, déjà fatigué, il vient de subir l’attaque de la Covid.

Le maire a rappelé l’excellence des soins dispensés par les services hospitaliers français avant que les sportifs, par groupe de dix, ne prennent le départ en direction de Prayssac. Parmi eux, il faut signaler outre ses amis et camarades de sortie venus de Puy-l’Evêque, Prayssac mais également de toute la région, la présence de la famille de Jean-Claude : son épouse Anne-Marie, ses trois fils et son petit-fils Tom, tous à vélo.  

Correspondant de la Dépêche